Rechercher
  • Allison Hertig

Pourquoi certains célibataires ont-ils tant de mal à être épanouis ?


En quelques mots


  • La pression sociale peut être difficile à vivre pour certains célibataires.

  • Vous avez les clés en main pour faire le point et tirer profit de votre célibat.

  • Notre exercice pratique vous aide à travailler votre énergie et attirer de meilleurs partenaires.


La pression sociale du célibat


De nos jours, impossible de passer un coin de rue sans être submergés par le concept d’amour. Réseaux sociaux, magazines, films ou séries, le concept de couple est omniprésent. Le célibat entraîne alors une foule de questions existentielles : Pourquoi suis-je encore seul(e) ? Ne suis-je pas digne d’amour comme les autres ? Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ? Ces interrogations peuvent provoquer un sentiment de mal-être et de désespoir. Il n’est pas rare de se sentir victime d’un destin injuste : pourquoi les autres trouvent-ils l’amour et pas moi ?



La pression sociale du célibat s’intensifie avec l’âge. Dès 30 ans, les célibataires femmes et hommes subissent parfois des questions intrusives : “A quand les enfants ? Et les amours ?” Ces remarques maladroites viennent renforcer cette impression de manque : “Tu es encore célibataire ? Mais qu’est-ce que tu caches ? Tu dois être invivable !” Selon un sondage réalisé par l’application de rencontres Happn, 50% des célibataires ressentent une pression sociale autour de leur vie sentimentale durant les fêtes de fin d’année.

35% des utilisateur·rice·s de l’application de rencontres avouent même avoir déjà menti à leurs proches sur leur situation sentimentale pour éviter des remarques culpabilisantes.


Bien que l’expérience de l’amour reste aujourd’hui l’une des plus belles à vivre, il n’en demeure pas moins un “bonus”, une “cerise sur le gâteau” qu’il faut considérer à sa juste place et avec le recul nécessaire. Il est monnaie courante de dépeindre une image irréaliste du couple. La rencontre demande un peu de chance, tandis que l’amour requiert beaucoup de travail et de compromis pour durer.


Selon nous, cette pression s’explique donc avant tout par des facteurs sociaux, et non une pression biologique justifiée.


En résumé


  • L’amour n’est pas une ressource limitée.

  • L’amour n’est pas une réponse ni un chemin vers l’épanouissement.

  • L’amour demande de la chance au début, mais surtout beaucoup de travail sur la longueur


Travailler sur soi pour rencontrer l’amour



L’exercice pour échapper à ce sentiment de fatalité est d’apprendre à changer de perspective et faire le point sur son intention.


L’amour est souvent perçu comme la clé de l’épanouissement personnel. C’est précisément en alimentant ce type de pensées que les couples développent des attentes disproportionnées et finissent déçus, le coeur brisé.


En voyant le célibat sous un nouvel angle, riche de possibilités et de surprises, une brèche de lumière se crée. Davantage concentré.e sur vous, vos désirs et vos standards, vous communiquez une énergie différente, plus à même de vibrer avec votre promis.e. N’avez-vous jamais senti de mauvaises ondes d’une personne, ou au contraire une belle énergie, sans pouvoir l’expliquer ?


Premièrement, il s’agit pour la personne célibataire de comprendre la source de son mal-être : une séparation douloureuse pendant l’enfance ? Une relation traumatisante ? La peur de s’attacher pour ne pas être blessé.e ? Ces peurs peuvent être appréhendées par un processus thérapeutique ou toute aide externe. Remettre en question ses schémas de pensées (auto-sabotage, illégitimité, limitations perçues) est un premier pas.


Ensuite, certains célibataires le sont car ils expriment verbalement une intention qui n'est pas en cohérence avec leur vérité intérieure. Imaginez que vous souhaitiez construire une relation stable. Lorsque l’on vous pose la question, vous répondez cependant que vous ne vous prenez pas la tête et que vous cherchez avant tout à vous amuser. Vous risquez d’attirer des personnes qui ne souhaitent pas s’engager. Il est dès lors difficile de rompre le cercle vicieux et d’attirer des personnes correspondant à vos attentes. Vous êtes enfermé.e dans un cercle vicieux qui vient renforcer le sentiment de désespoir et d’échec.


Exercice pratique


Afin de soigner votre énergie et attirer ainsi de meilleurs partenaires, nous recommandons de pratiquer la gratitude, souvent oubliée dans notre société d’opulence. Il s’agit de compter, d’écrire ou de verbaliser les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant.e, par exemple :

  • Je suis reconnaissant.e pour mon travail

  • Je suis reconnaissant.e que mes enfants soient en bonne santé

  • Je suis reconnaissant.e pour mon ami qui m’a accordé son temps autour d’un café



Vous pouvez en profiter pour envoyer des messages d’amour et de paix aux proches qui vous sont chers, voire même à votre future rencontre ! Cet exercice peut s’étendre à la tenue d’un journal de pensées, sous forme électronique ou manuscrite, afin que vous puissiez par vous-même analyser vos schémas de pensées et identifier les blocages. Cet exercice ne remplace cependant pas un suivi thérapeutique ou de coaching si vous sentez que le besoin est plus profond.


Cette pratique de la gratitude, qui peut paraître inconfortable de prime abord, permet de reprogrammer votre cerveau vers le positif. En effet, le cerveau humain est plus enclin à se souvenir des événements négatifs, plus menaçants pour notre bien-être. En forçant votre esprit à se souvenir des éléments positifs, vous changez et élevez votre énergie. Et chez Jules et Julie, nous sommes persuadés que la rencontre est une grosse partie de chance, mais aussi une question d’énergie !


En conclusion : vous avez le pouvoir entre vos mains !


L’amour et le couple sont omniprésents dans notre société. Les célibataires vivent dès lors dans un sentiment perpétuel de pression. Cette situation n’est pas une fatalité et peut alimenter des réflexions constructives afin de laisser plus de place à l’amour :


  • Faire le point sur vos intentions, vos attentes et vos standards

  • Questionner votre rapport à l’amour et à l’Autre et demander si besoin de l’aide

  • Pratiquer la gratitude


Pour en savoir plus sur nos services de coaching, visitez la page “Nos offres” (https://www.julesetjulie.com/pour-julie). Nous serions ravies de vous accompagner sur le chemin de votre épanouissement amoureux !


Sources


https://www.aufeminin.com/vie-de-couple/un-e-celibataire-sur-deux-ressent-une-pression-sociale-pendant-les-fetes-s4020715.html


https://www.psychologies.com/Couple/Seduction/Celibat/Interviews/Je-suis-celibataire-est-ce-de-ma-faute


https://www.femina.ch/societe/psycho/le-celibat-mieux-assume-mais-encore-denigre


https://www.huffingtonpost.fr/entry/ce-que-disent-les-therapeutes-a-ceux-qui-en-ont-assez-detre-celibataire_fr_5d1f628fe4b01b834735606e


https://www.la-croix.com/Famille/Couple/celibataires-sentent-toujours-stigmatises-societe-2019-08-01-1201038706

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout